Je suis organisateur

Comment organiser un vide-grenier ?

L’organisation d’un vide-grenier est souvent un moment convivial et inter générationnel. C’est aussi un bon moyen de faire quelques bénéfices. Mais avant de se lancer, un peu d’organisation s’impose.

Vous avez décidé d’organiser une brocante ?

Félicitations… pour un événement parfaitement réussi, voici quelques conseils :

1 / connaître et se soumettre aux obligations légales :

Tout organisateur de vide-grenier est tenu de respecter la réglementation sous peine d’interdiction ou d’amendes.

2/ évaluer les besoins humains

Quel que soit le type de vente au déballage (brocante, bourse aux livres, vide grenier), il faudra définir les compétences et les disponibilités de chacun afin de mobiliser les énergies et les savoir-faire : responsables, bénévoles, partenaires extérieurs à votre association (la Ville, des sponsors, la presse...)

3/ réaliser un calendrier,

véritable rétro-planning de l’organisation du vide-grenier, afin de répartir les tâches dans le temps :

- Définir une date, un lieu pour votre brocante,
- Remplir les formalités administratives,
- Établir un plan des emplacements, tailles, numérotations, fléchages du lieu …
- Faire les différentes demandes à la ville (services techniques, arrêtés municipaux, etc.)
- Faire connaître votre vide-grenier (affiches, tract, réseaux sociaux, et bien sûr, ouvrir un compte « Organisateur » sur EasyBroc pour publier votre évènement)
- Ouvrir les inscriptions sur EasyBroc afin de dégager du temps car même si la motivation de l'équipe de bénévoles dans l'organisation est sans faille, il y a beaucoup à faire.

4/ le jour J

Enfin, après l’avoir organisée et promue, voici enfin venu le temps de votre manifestation. Ne croyez pas que tout est fini !

- Gérer la logistique. Qu’il s’agisse d’accueillir vos exposants, de vérifier leur E-billet, de leur faire signer le registre,de les placer, de gérer l’arrivée de vos différents prestataires (buvette privée, fanfare, etc.…), il faudra être sur tous les fronts durant l’événement pour éviter les couacs.Une tenue identique pour l'ensemble du « staff organisateur du vide grenier » peut permettre d'être facilement identifiable le jour J.
- Régler les problèmes de dernière minute : Une sono qui ne fonctionne pas, un exposant insatisfait de son emplacement, une météo catastrophique… Il faudra toujours rester sur vos gardes et anticiper tous les incidents en amont.
- Laisser place nette : Avec l’aide de vos bénévoles, il vous faudra nettoyer et laisser  le lieu de votre brocante impeccable. Une caution propreté,restituée à la fin de la journée, peut être demandée aux exposants pour inciter aux comportements citoyens.

5 / l’heure du bilan du vide grenier:

Une fois la ferveur de l’événement retombée, il faudra faire un bilan et, potentiellement, rendre compte aux différents acteurs engagés.

Évaluer les bénéfices réalisés, les problèmes, les modifications imprévues, mais aussi les réussites, revient à s’améliorer et peut-être précieux pour demander des aides et subventions lors de la prochaine organisation de vide-grenier.